450.654.1153

Pour nous joindre Qu'est-ce que le TDAH? Qu'est-ce que PANDA? Devenir membre Nos donnateurs

L’ado et le TDAH

Que faire?


Identifiez où vous en êtes Vous venez de lire de l’information. À partir ce cela, où en êtes-vous? Qu’est ce qui ne va pas, quelles sont les difficultés vécues spécifiquement dans votre famille? Qu’est qui va bien? Qu’est-ce qui vous inquiète? Y-a-t-il des difficultés qui sont associées à votre enfance? Faites un bilan par rapport aux impacts du TDAH, cela vous aidera à y voir plus clair.

Briser l’isolement Trouvez de l’aide, chercher les services pour combler vos difficultés majeures inscrites dans votre bilan. Vous savez maintenant qu’environ 8% de la population est atteinte de TDAH. Vous n’êtes donc pas seul. Communiquez avec votre PANDA; vous pouvez bénéficier de nos services, mais aussi choisir de vous joindre à notre équipe de bénévoles pour aider d’autres parents comme nous.

Comment gérer le TDAH au jour le jour? Prenez conscience qu’il est parfois nécessaire d’ajuster la perception que vous avez de votre adolescent. Travaillez sur vos communications. Soyez conscient des adjectifs péjoratifs que vous utilisez devant les comportements de votre adolescent. Surprenez votre jeune à bien faire et verbalisez-le-lui. Il devrait y être sensible, si vous le faites avec une intention authentique et non sur un ton moqueur. Acceptez que le changement se fasse par étape et que vous devez partir des capacités de ce dernier et non pas des normes sociales et scolaires. Prenez du bon temps avec votre ado. Dans ces moments-là, mettez l’accent sur le positif, la détente et le lien qui vous unit.

Une structure différente Quelques règles simples sont recommandées par les spécialistes. Instaurez le respect chez les deux partis. Établissez une liste de règles simples et claires à respecter par tous les membres de la famille. Inscrivez-la et mettez-la bien en vue. Établissez, en conseil de famille, les conséquences possibles et soyez constant dans l’application de ces dernières.

Mettez en place des horaires réguliers pour les repas, le coucher, les tâches ménagères, ses activités de détente ou son temps de jeu d’ordinateur. Assurez-vous qu’il fasse du sport. Mettez à vue l’horaire de votre jeune et faites-lui lire à quelques reprises avant son coucher. Aidez-le à organiser son temps par des outils vibrants ou sonnants (ex. : minuterie, ???). Enfin soutenez-le dans son parcours scolaire selon les difficultés qu’il rencontre.

Les jeux de rôles Lorsque votre enfant s’apprête à vivre de nouvelles expériences, profitez-en pour effectuer des séances de jeu de rôle. Proposez des scénarios dramatiques, drôles, exagérés puis trouvez le bon comportement. L’humour a bien meilleur goût!

Les clés de l’auto. . . La période du «parent conducteur» pendant lequel les parents multiplient les transports pour permettre à leurs jeunes de vivre leurs activités sociales, de loisirs et de sports s’achève et un jour, on doit aborder le sujet des cours de conduite. Les jeunes adultes TDAH passent aussi par là. Il est primordial que vous soyez en avant de votre jeune, bon moment pour ressortir votre liste de réflexion. Quelles sont vos valeurs à ce sujet? Quel est le comportement de votre jeune? Est-ce que ce nouvel outil vous permettra de l’aider à devenir plus responsable? Abordez le sujet avec l’autre parent. Établissez ensemble les règles et discutez-en avec votre jeune adulte. Si votre enfant est sous médication, il est primordial qu’il la prenne pour conduire. Les jeunes atteints de TDAH ont plus d’accidents que la moyenne des jeunes de leur âge référence. Vous avez la responsabilité morale de savoir si votre jeune est prêt pour cette étape. Son comportement doit être responsable et vous avez le droit de faire marche arrière s’il vous démontre qu’il n’est pas prêt.




P
A
R
T
A
G
E
Z
[ X ] Partagez